dimanche, 24 septembre 2017

Historique

  • Catégorie : ECOLE
  • Publié le mardi 1 mars 2016 13:11
  • Écrit par CAPRON
  • Affichages : 9004
Petit historique de l’école Saint-Léon
En 2002, nous avons fêté le centenaire de notre école Saint-Léon. Pour fêter l'événement comme il se doit, nous avons entrepris quelques recherches pour connaître et faire connaître l'école et son évolution au fil des ans.
Quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons découvert que le Frère Bénard, en 1892, avait l’intention d’ouvrir une école primaire privée pour garçons Rue Binet.
Soeur Sainte-Chantal, la même année, décide d’ouvrir une école primaire pour filles.
Notre école n'aurait donc pas 100 ans mais 110 ans !
 Au cours des années suivantes jusqu’en 1921, plusieurs directrices se sont succédées à l’école des filles. En 1896, Madame Fichet, membre de la communauté de la Miséricorde, prend la direction de l’école.
En 1898, c’est Madame Leroy ou Soeur Saint-Henri qui lui succède. Cette même année voit l’apparition d’une école maternelle, privée elle aussi, dirigée par Mademoiselle Richer ou Soeur Sainte-Restitude.
L’école des garçons était l’école Saint-Léon, celle des filles l’école du Sacré-coeur.  
1902, l'église et l'état se séparent : c'est certainement pour cette raison que 1902 a été retenue comme l'année du début d'existence de l'école privée.
1905 voit la création d’une classe enfantine pour filles et garçons à l’école du Sacré-cœur.
 En 1911, l’école Saint-Léon est dirigée par Monsieur Le Louet puis par Monsieur Beuzeboc en 1919.
En 1921, ce sont les Frères Capucins qui prennent la responsabilité des deux écoles : une école pour garçons confiée aux Frères des écoles chrétiennes, une pour filles confiée aux Soeurs de la Miséricorde. Plus tard, la direction sera confiée aux laïcs pour l’école des filles Mademoiselle Lamouque prendra ses fonctions de directrice en 1930 et pour celle des garçons, l’école Saint-Léon, Monsieur Daré sera directeur à partir de 1924. puis en 1939, c’est le père Jean qui lui succède.
 En 1940, le directeur est Monsieur Grillon, puis, en 1941, l’école accueille à sa direction Monsieur Vervisch, qui restera 40 ans.
En 1961, un contrat simple est passé entre l’état et l’école Saint-Léon pour obtenir deux classes : une classe de CP, CE1, CE2 et une pour les CM1, CM2 et les cours de fin d’études primaires, toujours uniquement pour garçons.
A cette époque, l’école avait déjà un organisme de gestion, qui était l’Association d’Education Populaire des écoles paroissiales du Sacré-cœur. C’était une association loi 1901. Le personnel de l’école en était salarié.
 En 1962, les deux classes changent de composition: une classe de CE1, CE2, CM1, et une de CM2 et cours de fin d’études primaires.
En 1963, la configuration des deux classes redevient celle de 1961.
 En 1964, Mademoiselle Barré devient directrice de l’école du Sacré-cœur, l’école des filles. Elle le restera jusqu’en 1971.
En 1966, il y a une diminution des effectifs de l’école Saint-Léon, les deux classes se composant différemment une classe de CE1, CE2 et une de CM1, CM2 et cours fin d’études
 En 1971, un grand changement intervient : l’école Saint-Léon devient mixte, elle accueille les élèves de l’école du Sacré-cœur. Le directeur reste Monsieur Vervisch. Mademoiselle Barré, directrice de l’école des filles, y sera institutrice jusqu’à sa retraite en
1976
La structure pédagogique va changer: il existe cinq classes mixtes deux classes enfantines, une classe de CP, une de CE1- CE2, et une de CM1- CM2.
Puis l’école évolue, le nombre de classes augmente avec les ans, permettant d’avoir un seul niveau par classe.
En 1974, sept classes sont ouvertes, les CMI et CM2 sont séparés.
 L'Association d’Education Populaire devient en 1980 notre OGEC actuel, le président étant Monsieur Le Moigne, puis Monsieur Camel, qui restera jusqu’en 2001, succédé par Monsieur Leborgne.
 En 1981, la direction de l’école est prise par Monsieur Malétras.
 En 1988, Plusieurs changements interviennent à l’école : Madame Dimpre devient directrice, et huit classes sont maintenant ouvertes : trois classes de maternelle et les cinq classes de primaire actuelles~ Madame Dimpre restera dix ans dans notre école.
En 1998, c'est Mme Kégelart enseignante de CM1 qui prend les responsabilités de chef d'établissement.
A la rentrée 2005, Melle Barlier Emmanuelle a accueilli 167 enfants, 119 familles, 9 enseignantes dont 4 nouvelles et 5 personnes responsables des services.

Primaire

Actualités